Triangle psychologique : Protection, Permission, Puissance

Bonjour Corinne, Nous avons fait un atelier aujourd’hui pour définir les nouvelles manières pour travailler avec l’équipe de Sylvie dans le cadre du projet EXTRAPOL. Le facilitateur nous a permis d’exposer la situation, de mettre en place des règles afin d’avoir un cadre clair, et de nous permettre de proposer des nouvelles choses, d’expérimenter, d’échouer aussi... tu y crois ? Cela m’a fait un bien fou, car je me suis sentie investie et en mesure de proposer ce qui me passait par la tête. Cela a permis de libérer la parole du groupe, mais aussi de s’écouter les uns les autres, pour finalement finir avec de très bonnes propositions.
Lucie
manager

Transposer à vos enfants c’est évident, d’abord les règles et les protections, puis les permissions, et c’est dans cet ordre que la créativité, la puissance va éclore. Protection, Permission et Puissance constituent le triangle psychologique. Si on le compare au triangle dramatique, c’est le soleil, alors que le premier est l’ombre. Un secret, cela fonctionne pour les enfants et …. aussi les adultes. C’est caractéristique à l’être humain !

Quel est le problème ?

Vous voulez démarrer des travaux chez vous, dans votre maison, vous oubliez de vous protéger les yeux, les mains, etc. Votre outil dérape, chute, et c’est l’accident, une blessure qui aurait pu être évitée. En  plaçant les protections nécessaires (gants, lunettes) vous pouvez être protéger d’accident éventuels, et vous pourrez même vous permettre des mouvements plus audacieux.

Dans les relations au sein d’une équipe, c’est la même chose. La protection est une intervention qui vise à mettre en garde contre les conséquences et risques d’une action. La permission est une intervention autorisant les personnes à tester de nouveaux comportements.

Pouvez vous faire maintenant le bilan des règles de votre équipe, où en êtes vous ?

Les règles se mettent toujours en place, de manière explicites idéalement, ou bien implicitement, ce qui peut être la source de problème.

Imaginez que vous avez rendez-vous avec quelqu’un que vous ne connaissez pas et la personne arrive 20 minutes en retard. De deux choses l’une : vous lui faites remarquer, et la règle que la ponctualité est importante va s’instaurer ; ou vous ne faites aucune remarque et c’est la règle « inverse » qui se met en place, à savoir que cela n’a pas d’importance d’arriver en retard.

Est-ce que parmi vos collaborateurs certains arrivent systématiquement en retard ? quelles règles sont en place ?

Le fonctionnement collectif ne peut pas exister sans règle, elles seront a minima implicites. Il peut alors s’établir des incohérences, incompréhension, certains vont penser que nous avons le droit d’être en retard d’autres seront impacté par ce type de comportement et peut-être auront une remarque piquante dans un avenir proche. Les règles implicites peuvent constituer un terreau fertile pour les conflits.

Réfléchissez et dites-moi, vos règles d’équipe sont-elles explicites ou implicites ?

En l’absence de règles, c’est-à-dire de protection, permettre à vos collaborateurs de contribuer, de défier le statu quo, de se montrer créatif, ne se fera pas, car un sentiment d’insécurité pourra s’instaurer. Demander aux collaborateurs de proposer des nouvelles méthodes de travail, sans avoir mis comme protection que toute idée est acceptable, que le jugement n’est pas autorisé et que seules des questions de clarification sont permises, risque de recueillir peu d’idée ou au moins peu d’idée vraiment nouvelles et audacieuses.

Comment encourager une prise d'initiative en s'assurant des conditions de sécurité ?

Pour répondre à cette question, nous allons avoir recours à 3 éléments de modélisation : protection, permission, puissance.

Au même titre que le triangle dramatique nous allons constituer un triangle pédagogique.

Les protections :

Les protections consistent à dire « non » dans la bienveillance afin de protéger des conséquences. C’est fixer des limites. Les protections consistent à établir le  cadre, cela introduit alors des éléments de sécurité, et permettent de s’assurer que les nouveaux comportements, les nouvelles idées peuvent être mis en place et testées sans conséquences dommageables.

 Exemples de protection : instaurer règles de confidentialité entre les participants, demander de ne pas porter de jugement ou de critique sur les idées du groupe, demander le respect dans la prise de parole en terme de durée par exemple – établir une règle de prise de parole (celui qui parle doit posséder la balle et l’envoyer au suivant) , etc.

Les permissions :

Les permissions consistent à dire « oui », cela va donner la permission de croître de sortir de sa zone de confort et de s’autoriser à faire autrement. C’est encourager les participants à déployer leur créativité

Exemples : permettre de poser des questions de clarification, une fois la confidentialité instaurée permettre de s’exprimer librement. Nous pouvons aussi nous permettre de nous tromper.

La Puissance :

La combinaison des protections et des permissions avec un bon équilibre permet aux participants de développer toute leur puissance dans l’expérimentation de nouveaux comportements, manière de travailler, etc. La puissance c’est affirmer sa capacité, ses compétences, sa valeur et de décider. 

Comment l'implementer pas à pas ?

Le triangle psychologique est un outil formidable dans le fonctionnement collectif : protections, permissions, à l’équilibre pour développer la puissance du groupe.

Ce mécanisme fonctionne aussi à titre individuel et en particulier pour tout ce que nous n’osons pas faire, tester et expérimenter.

Vous pouvez vous poser ces trois questions :

# Quelles sont les protections que je dois mettre en place pour démarrer ce nouveau projet ?

Exemple :

je souhaite m’installer à mon compte, ce qui implique quitter mon emploi actuel. En terme de protections je pourrai :

# m’imposer d’avoir une sécurité financière de 12 mois avant de m’engager dans cette voix

# demander un congé sabbatique plutôt que de démissionner.

# Une fois les protections établies : qu’est-ce que je m’autorise de faire ?

Exemple :

# je m’autorise à aller prospecter

# je m’autorise à présenter mon projet à une pépinière d’entreprises, etc.

Quelles sont les relations entre le triangle dramatique t le triangle psychologique

Il est possible de passer du triangle dramatique et au triangle psychologique et vis versa. Chacun des rôles du triangle dramatique à un correspondant dans le triangle psychologique. 

le persécuteur s’oppose aux protections

le sauveur s’oppose aux permissions

la victime s’oppose à la puissance.

Du persécuteur  vers le protecteur (Protection):

Le mouvement est possible en lâchant le rôle du persécuteur cela consiste à :  

# croire aux capacités de l’autre à résoudre ses propres difficultés.

# mettre en place des protections, des règles, bref à tenir le cadre.

Du sauveteur vers celui qui autorise, celui qui donne des permissions.

Le mouvement est possible en lâchant le rôle de sauveteur cela consiste à :

# croire aux capacités de l’autre à résoudre ses propres difficultés. (encore une fois !)

# mettre en place des permissions, donner des encouragements, pour essayer de nouveaux comportements.

De la victime vers la puissance :

Mettre en place les protections puis les permissions (dans cet ordre) va permettre à la personne de renforcer sa sécurité intérieure et d’oser changer, oser tester et expérimenter de nouvelles choses.

Quels bénéfices pouvez vous en attendre ?

De manière individuelle ou bien en groupe, cette approche va permettre :

# de tester de nouveaux comportements en toute sécurité.

# de développer un sentiment de sécurité intérieur et c’est grâce à ce sentiment que la puissance de notre créativité, va s’exprimer. 

# de lever les blocages liés à nos propres croyances limitantes: “je n’ose pas, ce que j’ai à dire n’est pas intéressant, je vais être hors de propos, ….”

Outils:
Le triangle psychologique

protection-permission-puissance

Les mécanismes pour passer du triangle dramatique au triangle psychologique sont schématisés ci-dessous: 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.